Aller au contenu
LA BIBLE EN 2 PARTIES


1- La 1ère, ce qui serait parvenu jusqu’à eux par, l’intermédiaire des prophètes avant le Christ. C’est l’Ancien Testament (AT)
2- La seconde, les livres qui auraient été écrits par inspiration divine après le Christ.  C’est le Nouveau Testament (NT)
Les 2 parties réunies s’appellent BIBLE, mot grec qui signifie « livres »                                                                                                           

La 1ère partie de l’Ancien Testament renferme 39 livres qui sont :
Le pentateuque - (5 livres)

  1. La genèse
  2. L’exode
  3. Le lévitique
  4. Les nombres
  5. Le deutéronome
L’ensemble de ces 5 livres s’appellent la Thora (mot hébreu qui veut dire loi, règle, et qui se donne par extension à tous les autres livres de l’AT.
Les livres prophétiques - (21 livres prophétiques)
         
  6. Le livre de Josué
  7. Les juges
  8. Le 1er livre de Samuel
  9. Le 2ème livre de Samuel
 10. Le 1er livre des rois
 11. Le 2ème   livre des rois
 12. Esaïe
 13.Jérémie
 14. Ezéchiel
 15. Osée


16. Joël
17. Amos
18. Abdias
19. Jonas
20. Michée
21. Nahoum
22. Habaquq
23. Sophonie
24. Aggée
25. Zacharie
26. Malachie
Les copies Samaritaines de la bible diffèrent de celles des juifs. Ce dernier a paru 420 ans environ avant JC. Ces 39 livres étaient reçus par tous les chrétiens primitifs, mais les Samaritains n’en reconnaissent que 7. C'est-à-dire les 5 livres de moïse, Josué, et les juges
Les autres écrits - (13 livres)

27. psaumes
28. Job
29. Proverbes
30. Ruth
31. Cantiques des Cantiques
32. Qohéleth (ou l'Ecclésiaste)

33. Lamentations
34. Esther
35. Daniel
36. Esdras
37. Néhémie
38. 1er livre des Chroniques
39. 2ème livre des chroniques

Les livres deutérocanoniques ou apocryphes - (10 livres apocryphes)
1 - Esther Grec
2 - Judith ?
3 - Tobit
4 - 1er livres des Maccabéés
5 -2ème livre des Maccabées
6 - Sagesse
7 - Siracide
8 - Baruch
9 - Lettre de Jérémie
10 -Supplément Grecs au livre de Daniel


Remarque
: En 325 de l’ère chrétienne, l’empereur Constantin convoqua à Nicée (Iznik (anciennement Nicée) est une ville d'Anatolie (Turquie) connue surtout pour deux conciles du début de l'histoire de l'Église chrétienne. Elle fut aussi au Moyen Âge la capitale de l'empire de Nicée, vestige de l'empire byzantin pendant les croisades), une assemblée de théologien pour examiner la question des livres douteux.

Après de longues délibérations et un examen attentif des textes, le concile admit le livre de Judith au nombre des livres canoniques, et laissa la question indécise pour les autres, ce qui résulte de l’introduction dont St Jérôme a fait précéder ce livre.

En 364, le Concile de Laodicée confirma la décision de celui de Nicée à l’égard du livre de Judith et reconnut la canonicité des livres suivants :
1 -  Esther 2 – L’épitre de Jacques
3 – la 2ème épitre de Pierre 4 /5 – la 2ème et 3ème Epitre de Jean
6 – l’épitre de Jude 7 – l’Epitre de Paul aux hébreux  
Et la proclama par un décret œcuménique. L’apocalypse, resta parmi les livres douteux.
Retourner au contenu